Œuvres de jeunesse

Depuis toujours, mon travail de peintre explore la notion de temps, plus particulièrement le temps au quotidien. Plus jeune, ce quotidien avait des relents de douleurs et de tortures, comme un malaise et un mal de vivre. Cela se traduisait par des tableaux en apparence anodine; un divan, un lit, un fauteuil, mais la surface en était transpercée de clous, couverte de déchets ou affublée d’un message de désespoir. Ce processus créait inévitablement une réflexion chez le spectateur concernant sa propre appréhension du réel.

Réflexion / confort. Acrylique et clous sur bois – 48 x 96 pouces – 1990
Réflexion / consommation. Acrylique et déchets sur bois – 48 x 96 pouces – 1990
Réflexion / silence. Acrylique et haut-parleurs sur bois – 48 x 96 pouces – 1991
Notre espérance de vie est de 74 ans. Triptyque, 2 de 3, acrylique et papier – 48 x 76 pouces – 1993
Réflexion / intimité. Acrylique, livre et marteau sur bois – 60 x 48 pouces – 1991
Intrusion no. 1. Acrylique sur bois découpé – 48 x 66 pouces – 1995

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Up ↑

%d blogueueurs aiment cette page :